Florence
Janin

ADEMIMC EURE
#handicap #ADEMIMC #humain

Lorsque le handicap survient au sein de son entourage, on peut vite se sentir démuni. Mais il ne faut pas rester seul face à cette situation ; il est essentiel de créer du lien, et de se soutenir entre familles. C’est de cette volonté qu’est né notre projet.

Notre but en terme de handicap est d’être avant tout pragmatique, et de nous adapter aux besoins de chaque personne. L’objectif est de décloisonner : il faut défendre les droits des personnes en situation de handicap en refusant les ghettos, dans un esprit d’inclusion. Il est également primordial de se rapprocher d’autres associations pour faire face aux impératifs économiques, car elles connaissent les mêmes problématiques que nous : la nécessité d’innover et de savoir remettre en cause les choses établies, le besoin constant de bénévoles…

Je suis devenue présidente en 2011, à un moment de ma vie où j’avais réellement besoin d’implication et la volonté de me mettre au service des autres. Mais j’ai dû apprendre cette fonction « sur le tas », par les rencontres et l’ouverture. Même si nous gérons désormais un établissement d’accueil de personnes handicapées (infirmes moteur cérébraux) nous avons toujours une vie associative très riche !

La Caisse d’Épargne Normandie est notre partenaire depuis nos débuts. Nous avons bâti ensemble une relation de confiance qui nous a permis d’obtenir des aides pour des demandes concrètes, comme un hippocampe, un élévateur pour favoriser la pratique de l’équitation, et un verticalisateur.