MoHo veut impulser le changement

16 Juin 2021

A Caen, le MoHo a commencé à ouvrir ses portes en mai et affiche ses ambitions : créer des synergies pour faire émerger des projets collaboratifs, hybrides et internationaux qui répondent aux grands enjeux contemporains.

Le MoHo c’est à la fois un lieu, des programmes à impact et des événements ©Hugo Jumelin – Aprim

Voilà un projet qui va faire parler de lui au-delà des frontières de la Normandie. Si l’ancrage local est fort, l’ambition internationale est tout aussi présente et fait de MoHo « le projet le plus ambitieux de France depuis Station F », selon Les Echos

« Avec MoHo, nous voulons créer le D-DAY de l’impact positif, c’est-à-dire une mobilisation internationale et pluri-acteurs pour trouver collectivement des solutions concrètes aux enjeux contemporains. C’est pourquoi nous avons choisi la Normandie pour en être le cœur de notre action, fort de sa légitimité et de ses atouts », affichent Olivier Cotinat et Nicolas Geray, deux des co-fondateurs.

Pour accomplir sa mission, MoHo s’appuie sur 3 piliers : un lieu (le MoHo HQ, à Caen), des programmes à impact et des évènements. Pour chacun d’eux, les entreprises joueront un rôle clé. Selon les deux co-fondateurs du MoHo, elles sont en effet en première ligne de la dynamique de changement, grâce aux impacts positifs qu’elles sont en capacité de susciter, en interne comme en externe.

Les entreprises au cœur du changement

Un espace de 7 500 m2

Plus qu’un tiers-lieu, un espace de co-working ou un accélérateur, le MoHo HQ se définit comme le premier « collider » en Europe, terme hérité du verbe anglais « to collide », « entrer en collision ». Le principe est de réunir de manière pérenne et continue des étudiants, des chercheurs, des startupers, mais aussi des salariés de multinationales comme des PME et TPE, et des citoyens. Objectif ? Que leurs volontés se croisent, leurs idées se percutent et qu’en jaillissent des projets qui répondent aux problématiques écologiques, sociales ou démocratiques de notre monde.

Installé près de la gare de Caen, dans une ancienne concession automobile de l’après-guerre entièrement rénovée, MoHo HQ propose à ses résidents plus de 50 bureaux, 500 postes, 600 sièges permanents, des salles de créativité, un amphithéâtre, une bibliothèque dédiée à « l’impact positif », une salle de conférence, un studio TV/Audio, un gymnase multi-sports, ou encore un sauna…

Sur ses 7500 m2, 1500 m2 sont dédiés au grand public, avec zone de co-working gratuit, restaurant, salle enfant et autres espaces qui seront mis à disposition gratuitement d’initiatives d’intérêt général ou d’associations. « Chacun pourra venir y suivre des formations, des initiations, participer à des événements. Il est indispensable pour nous que la société civile puisse profiter de ce que le MoHo propose, car nous sommes tous acteurs du changement. La dimension inclusive de MoHo fait partie de notre raison d’être. », souligne Olivier Cotinat.

Le MoHo veut impulser le changement

Des programmes à impacts positifs

Des programmes collaboratifs à impacts positifs « qui se rapprochent pour la plupart des objectifs de développement durable fixés par l’ONU », précise Nicolas Géray, seront le cœur du réacteur de MoHo. Parmi les thèmes qui seront abordés : Circular Economy, AI for good, Food Revolution, EdTech, etc.

En 2020, MoHo s’est déjà associé à l’université américaine de UC Berkeley, autour d’un programme international « Deplastify  » qui vise à trouver des solutions à la réduction de l’empreinte plastique. Plusieurs grandes entreprises ont déjà participé comme Samsung, Danone, Whole Food Markets ou encore Faurecia

Autre exemple avec #MoHo4Young, une campagne de financement participatif lancée à destination des 8-27 ans. Les fonds récoltés serviront à concrétiser des projets initiés par des jeunes autour de l’éducation, la santé, le climat, etc.

Des événements

Enfin, des événements réguliers, virtuels et en présentiels, animeront le MoHo. Les MoHo Talks, lancés pendant le confinement, invitent, une fois par mois, des personnalités – sportifs, explorateurs, musiciens, entrepreneurs – aux parcours inspirants.

Événement phare du MoHo, le MoHo D-DAY Summit, forum international dédié à l’innovation pour le bien commun, se tiendra chaque année au moment des commémorations du 6 juin 1944. La prochaine édition est d’ores et déjà programmée le 6 juin 2022 avec le thème récurrent « Disrupt for Peace« , ou comment l’innovation (technologique, d’usages) ou la disruption peut aider à maintenir les équilibres et garantir une paix pérenne et partagée.

Le D-day Summit

RSE MoHo veut impulser le changement

Articles qui pourraient également vous intéresser

Loading...