A Lonlay-l’Abbaye, des biscuits traditionnels qui ont le goût de l’innovation

16 Mar 2022

Parmi la soixantaine d’entreprises normandes labellisées Entreprise du Patrimoine Vivant, la Biscuiterie de l’Abbaye, dans l’Orne, perpétue la tradition du petit sablé tout en misant sur l’innovation pour répondre aux tendances du marché.

La Biscuiterie de l'Abbaye, entre tradition et innovation
Biscuiterie Abbaye © Biscuiterie de l’Abbaye / Publicam Productions

Transmise de génération en génération, la recette du sablé normand a fait le succès de la Biscuiterie de l’Abbaye. A 40 ans à peine, Charles Lebaudy est aujourd’hui à la tête de cette entreprise créée en 1964 à Lonlay-l’Abbaye par son grand-père et son grand-oncle, Michel Lebaudy et Michel Lautour.

Au départ, les deux boulangers ne produisaient que ces traditionnels biscuits. Aujourd’hui, la Biscuiterie de l’Abbaye compte 280 salariés et deux sites de production, dont sortent chaque année 8 000 tonnes de gâteaux par an. Ils régalent les consommateurs jusqu’au Japon, avec une exportation qui atteint 10 % de son chiffre d’affaires (45 M€).

Tradition et modernité

Si le sablé normand « pur beurre » tient toujours le haut du pavé de la petite industrie, il a aussi fait de la place à d’autres produits sur les rayons – cookies, gâteaux apéritifs salés, biscuits bios ou diététiques – grâce à un service R&D de 5 personnes.

Depuis 2019, la Biscuiterie de l’Abbaye affiche le logo « Entreprise du Patrimoine Vivant » sur ses packagings. Un label créé par l’État pour distinguer les entreprises françaises qui possèdent un savoir-faire artisanal ou industriel d’excellence.

« Le label Entreprise du Patrimoine Vivant vient reconnaître l’histoire, le savoir-faire et l’innovation de la Biscuiterie de l’Abbaye », estime Charles Lebaudy.

De l’appétit pour les projets

Dans un secteur très concurrentiel, la Biscuiterie de l’Abbaye poursuit ses investissements pour défendre sa part du gâteau. Elle entreprend cette année des travaux sur son site historique pour agrandir et aménager de nouveaux locaux (vestiaires, local de maintenance, local CSE). Elle ambitionne aussi d’étendre son rayon de commercialisation, avec le recrutement récent de deux commerciaux en région parisienne. « Dans les mois à venir, notre objectif est de retrouver la croissance d’avant la crise sanitaire pour pérenniser notre deuxième site de production inauguré en 2020 », affiche Charles Lebaudy.

Savoir Faire A Lonlay-l’Abbaye, des biscuits traditionnels qui ont le goût de l’innovation

Articles qui pourraient également vous intéresser

Loading...